Garder les centrales nucléaires de l'Illinois ouvertes permet à certains clients d'économiser 237 $ par an en moyenne

featured image

Byron, ÉTATS-UNIS : Les centrales nucléaires Exelon Byron fonctionnent à pleine capacité le 14 mai 2007, à Byron, Illinois. (Le crédit photo doit se lire JEFF HAYNES/AFP via Getty Images)

JEFF HAYNES | AFP | Getty Images

L’énergie nucléaire est payante en période de fluctuations des prix de l’énergie.

En septembre, les législateurs de l’Illinois ont adopté une loi sur l’énergie propre qui a fait de l’État un chef de file pour ses efforts de décarbonation. L’une des principales dispositions de la loi était l’engagement de maintenir en ligne son parc nucléaire existant, même si les centrales n’étaient pas rentables.

Les réacteurs nucléaires produisent de l’électricité sans émettre de gaz à effet de serre, mais ils ne peuvent souvent pas rivaliser lorsque d’autres formes d’énergie telles que le gaz naturel et les énergies renouvelables deviennent vraiment bon marché. Mais l’Illinois devait maintenir son parc nucléaire en ligne pour atteindre ses objectifs d’énergie propre.

Aujourd’hui, moins d’un an plus tard, les clients des services publics du nord de l’État et des environs de Chicago économisent en moyenne 237 dollars par an sur leurs factures d’énergie grâce à cette législation, selon les régulateurs de l’État.

Fin avril, le service public de l’Illinois Commonwealth Edison a déposé des documents auprès de la Commission du commerce de l’Illinois, une agence de réglementation locale, déclarant qu’il accorderait un crédit de 3,087 cents par kilowattheure du 1er juin au 31 mai 2023.

Le montant exact du crédit varie en fonction de la quantité d’énergie utilisée par un client, mais en moyenne, le crédit se traduit par une économie de 19,71 $ par mois, soit une moyenne de 237 $ par an, selon la Commission du commerce de l’Illinois.

La loi de l’Illinois sur l’énergie propre a convenu de maintenir les centrales nucléaires ouvertes si elles perdaient de l’argent, mais elle a également plafonné le montant d’argent que le propriétaire des centrales nucléaires, Constellation Energy, peut gagner si les prix de l’énergie augmentent. (En février, Exelon a cédé une partie de ses activités à Constellation Energy.)

Les prix de l’énergie ont augmenté en partie à cause de l’invasion russe de l’Ukraine et des efforts mondiaux qui ont suivi pour sevrer les pipelines d’énergie russes.

“La loi sur le climat et l’emploi équitable adoptée l’année dernière fonctionne exactement comme prévu en maintenant ces installations énergétiques critiques sans carbone en activité pendant les périodes de prix historiquement bas, tout en protégeant les consommateurs lorsque les prix de l’énergie augmentent, comme ils ont récemment donné des événements mondiaux malheureux, ” Constellation Energy a déclaré à CNBC dans un communiqué écrit mercredi.

« À ce jour, les consommateurs de l’Illinois n’ont pas payé un centime aux centrales nucléaires en vertu de la loi et recevront à la place un crédit substantiel », a déclaré Constellation Energy.

“Je suis fier que notre engagement à atteindre une énergie sans carbone d’ici 2045 permette déjà aux consommateurs de réaliser des économies quelques mois seulement après son entrée en vigueur”, a déclaré le gouverneur JB Pritzker dans une déclaration écrite à l’époque.

Le revers de la médaille de la législation de l’Illinois est que si les prix de l’énergie chutent à nouveau et que le parc nucléaire existant dans l’Illinois devient non rentable, l’Illinois paiera pour que les centrales restent ouvertes afin que l’État puisse continuer à atteindre ses objectifs de décarbonation.

Mais en ce moment, alors que les prix de l’énergie sont élevés, les clients énergétiques de l’Illinois ComEd récupèrent de l’argent.

Le moment est poignant, car la forte inflation aux États-Unis a pesé sur les consommateurs.

“Pour les familles aux prises avec le coût élevé de l’inflation, c’est un soulagement bienvenu. Ce qui aurait pu être une subvention nucléaire a été intelligemment négocié en une aubaine d’un milliard de dollars pour les consommateurs de l’Illinois”, a déclaré l’Illinois Clean Jobs Coalition (ICJC), un groupe collaboratif de organisations de l’Illinois, ont déclaré dans une déclaration écrite. “L’accord montre la sagesse de l’approche de l’Illinois pour lutter contre la crise climatique et créer des emplois équitables et bien rémunérés dans le domaine de l’énergie propre, tout en économisant de l’argent pour les consommateurs.”

Le crédit n’affectera pas tous les clients des services publics dans l’Illinois. Les clients desservis par le service public Ameren, principalement dans les régions du centre et du sud de l’Illinois, ne recevront pas le crédit d’énergie car Ameren a été exempté de la loi, car il dessert moins de 3 millions de clients.

.

Read more Tech News in French

Source