En direct : L'Ukraine et la Russie s'accusent mutuellement de frappes nucléaires

Kyiv et Moscou ont échangé samedi la responsabilité de nouveaux bombardements autour de la centrale de Zaporizhzhia, la plus grande installation nucléaire d’Europe, qui est sous le contrôle de la Russie et a été la cible de tirs à plusieurs reprises la semaine dernière. Lisez la couverture de FRANCE 24 des événements de la journée au fur et à mesure qu’ils se déroulent. Toutes les heures sont en heure de Paris (GMT+2).

7 h 35 : Un navire affrété par l’ONU en Ukraine se prépare à transporter du grain en Afrique

Le navire affrété par les Nations Unies, le MV Brave Commander, quittera l’Ukraine pour l’Afrique dans les prochains jours après avoir fini de charger plus de 23 000 tonnes de blé dans le port ukrainien de Pivdennyi, a déclaré un responsable de l’ONU.

Le navire, qui est arrivé dans le port près d’Odessa, naviguera vers l’Éthiopie via un corridor céréalier à travers la mer Noire négocié par les Nations Unies et la Turquie fin juillet.

Ce sera la première cargaison d’aide alimentaire humanitaire à destination de l’Afrique depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dans le cadre de l’Initiative céréalière de la mer Noire. La cargaison a été financée par des dons du Programme alimentaire mondial des Nations Unies, de l’Agence américaine pour le développement international et de donateurs privés.

Au total, 16 navires ont quitté l’Ukraine à la suite de l’accord avec la Russie pour permettre une reprise des exportations de céréales depuis les ports ukrainiens de la mer Noire, après avoir été bloqués pendant cinq mois en raison de la guerre.

5h52 : L’Ukraine et la Russie s’accusent mutuellement de frappes nucléaires

Kyiv et Moscou ont échangé samedi la responsabilité de nouveaux bombardements autour de la plus grande installation nucléaire d’Europe, qui est sous le contrôle de la Russie et a été la cible de tirs à plusieurs reprises la semaine dernière.

L’usine de Zaporizhzhia, dans le sud-est de l’Ukraine, est occupée par les forces russes depuis mars, et Kyiv a accusé Moscou d’y baser des centaines de soldats et d’y stocker des armes.

Lors de son allocution télévisée samedi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de “chantage” nucléaire et d’utiliser la centrale pour “intimider les gens de manière extrêmement cynique”.

“Ils organisent des provocations constantes avec des bombardements du territoire de la centrale nucléaire et tentent d’amener leurs forces supplémentaires dans cette direction pour faire encore plus chanter notre État et l’ensemble du monde libre”, a déclaré Zelensky.

Il a ajouté que les forces russes se “cachaient” derrière l’usine pour organiser des bombardements sur les villes de Nikopol et Marganets sous contrôle ukrainien.

21h21: L’Ukraine fait état de «combats féroces» dans un village que la Russie prétend contrôler

Le commandement militaire ukrainien a déclaré samedi que “de violents combats” se poursuivaient à Pisky, un village de l’est dont la Russie avait déclaré plus tôt dans la journée qu’elle avait le contrôle total.

“Les occupants tentent de percer la défense de nos troupes dans les directions d’Oleksandropol, Krasnohorivka, Avdiivka, Maryinka et Pisky”, a déclaré l’état-major ukrainien dans sa note d’information nocturne sur Facebook.

“Les combats acharnés se poursuivent”, a-t-il ajouté.

(FRANCE 24 avec AFP, AP et Reuters)

© Studio graphique France Médias Monde

Read more World News in French

Source