Après des années d'infractions à la pollution, Tesla est condamné à une amende de 275 000 $ par l'EPA

featured image

Après des années de “violations hautement prioritaires” des réglementations sur la pollution de l’air dans son usine d’assemblage de Fremont, en Californie, Tesla a été sanctionnée par l’Agence américaine de protection de l’environnement.

L’agence a infligé une amende de 275 000 $ à la société de voitures électriques, soit environ ce qu’il en coûterait pour acheter deux automobiles haut de gamme Tesla Model S Plaid. La société a vendu plus de 936 000 véhicules en 2021 et affiche une valeur marchande de 800 milliards de dollars.

Le règlement avec Tesla “reflète l’engagement continu de l’EPA à assurer le respect des lois fédérales sur la qualité de l’air”, a déclaré mardi Martha Guzman, administratrice régionale de l’agence, dans un communiqué.

L’agence a noté l’utilisation par Tesla de produits chimiques toxiques dans son atelier de peinture – formaldéhyde, éthylbenzène, naphtalène et xylène – “connus ou suspectés de causer le cancer ou d’autres effets secondaires graves”. L’atelier de peinture de n’importe quel constructeur automobile émet les mêmes produits chimiques, mais les réglementations de l’EPA ont été établies pour minimiser les émissions et protéger la santé des travailleurs et du public.

L’EPA n’a pas quantifié le niveau d’excès de substances toxiques émises par l’usine Tesla. L’une des violations citées par l’agence, cependant, est “l’omission de collecter et de conserver tous les enregistrements requis associés au calcul du taux d’émission de polluants atmosphériques dangereux” pour l’atelier de peinture.

L’entreprise n’a pas non plus “exécuté correctement” les calculs d’émissions mensuels pour montrer que l’atelier de peinture respectait les normes de pollution, a déclaré l’EPA, et n’a pas “développé et/ou mis en œuvre” des pratiques de travail pour empêcher les rejets toxiques du stockage et du mélange des matériaux utilisés pour peindre des voitures.

Tesla n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Tesla a violé à plusieurs reprises les limites de pollution de l’air à l’usine de Fremont. En 2019, l’EPA a infligé une amende de 31 000 $ à l’entreprise pour violation des déchets dangereux et l’a obligée à payer 55 000 $ au service d’incendie de Fremont pour l’équipement d’intervention d’urgence. Au moins quatre incendies se sont déclarés dans l’atelier de peinture.

En mai 2021, Tesla a été condamné à une amende de 1 million de dollars par le district de gestion de la qualité de l’air de la région de la baie après 33 avis d’infraction, y compris des émissions de pollution qui dépassaient les seuils de permis de Tesla, le défaut de tenir des registres et le défaut de communiquer des informations au district « en temps opportun ».

L’usine de Fremont a également fait l’actualité récemment après que le ministère californien de l’emploi et du logement équitable a déposé une plainte le 9 février concernant des violations des droits civils découlant d’allégations de racisme et de harcèlement sexuel visant principalement les travailleurs noirs.

Les données de l’EPA montrent que sur les 60 000 ménages situés dans un rayon de huit kilomètres autour de l’usine Tesla, 81 % sont des personnes de couleur et plus de 25 % gagnent moins de 75 000 $ par an.

Read more Auto News in French

Source